52 rue Florent Evrard
(Quartier Montmartre)
42100 St Etienne
Tél. 04 77 33 35 50

L’hépatite de Rübarth

Elle est aussi appelée Hépatite contagieuse canine. C'est une maladie virale (adénovirus isolé en 1933 ; on distingue deux souches : CAV1 et CAV2 très proches l'une de l'autre seule la première est responsable de l'hépatite canine) qui a un stade avancé engendre la destruction des cellules hépatiques, créant ainsi une cirrhose.

 

Cette maladie touche les renards et les chiens, essentiellement en Europe du Nord, en Europe centrale et aux États-Unis.

QUELS SONT LES SYMPTOMES ?

Après une incubation de moins d'une semaine, la maladie peut prendre diverses formes :

Concerne les chiots principalement de 3 à 12 mois.
Une forte température, des diarrhées et vomissements , un état de choc dominent au cours de cette phase.
C'est une forme foudroyante (avec choc hémorragique) et mort du chiot en quelques heures à deux jours.

La forme aigüe ou sévère :

Marquée par une apathie et une fièvre pendant 48h environ, cette forme s'accompagne d'une perte d'appétit, d'un ictère (jaunisse visible sur les muqueuses du chien par exemple l'intérieur des babines du chien qui sont de couleur jaune), de vomissements, de diarrhées, des signes oculaires sont également possibles.
En général, l'évolution se fait en 1 semaine à 10 jours vers la guérison, et, plus rarement, vers une issue fatale pour le chien après une période de coma.

La forme subaigüe ou atténuée :

Se traduit par les mêmes symptômes, mais atténués par rapport à la forme précédente.
La guérison se fait en quelques jours. Mais attention à l'uvéite : c'est une inflammation des yeux qui prennent une couleur bleue.

La forme chronique :

C'est une forme qui peut être inapparente, les virus se multiplient dans des organes tels que le foie, les reins … Peuvent apparaître ensuite  une cirrhose avec ascite (gonflement de l'abdomen du à la présence de liquide), une perte de poids, ou une atteinte rénale.

LE TRAITEMENT

Le traitement spécifique c'est la sérothérapie. Elle n'est efficace que pendant les 48 premières heures de la maladie.
Sinon le traitement reste symptomatique, c'est-à-dire qu'il vise à supprimer ou à améliorer les symptômes majeurs tels que la diarrhée, les vomissements et l'inflammation des yeux.

La mortalité reste importante chez les chiots et les jeunes chiens non vaccinés (formes subaigües ou aigües).

Rétrolien depuis votre site.

AdminDiagram

This information box about the author only appears if the author has biographical information. Otherwise there is not author box shown. Follow YOOtheme on Twitter or read the blog.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.